Stopper ses phobies et ses peurs.

  Les phobies sont des sujets courants en séance qui se résolvent très bien et rapidement. 

Les phobies et les peurs pendant l'enfance.

   Pendant l’enfance, les peurs qu’il a sont souvent liées à un réflexe de protection instinctif qui est inscrit à l’intérieur de lui. Par conséquent face à la peur de votre enfant, c’est à vous, parents, de lui dire ce qu’il faut craindre ou pas. Je vous invite à lire le chapitre les 4 types de peurs car vous allez voir que vous avez une grande influence dans sa gestion des peurs.

    Il faut intervenir uniquement si la peur se transforme en une phobie c’est-à-dire une réaction irrationnelle.

   Par exemple, ce qui arrive régulièrement ce sont les enfants qui ont une phobie de l’école. Le matin, au moment de partir, les enfants se mettent à avoir des tremblements, des angoisses, des crises…

   C’est dans ce genre de situation où je peux apporter la solution à votre enfant pour le libérer de cette phobie.

Les 4 types de peurs

La peur liée à un danger connu.
   Ce type de peur, vous la connaissez ,c’est celle qui vous fait une poussée d’adrénaline lié à une réaction primaire et qui vous donne un surcroît d’énergie. Exemple : vous êtes sur la route et vous évitez de justesse un accident, votre rythme cardiaque accélère, vous êtes en mode hyperactif, vous avez picotement… Pour votre enfant c’est souvent la peur des parents après le bêtise. Concrètement c’est une situation à risque auquel votre enfant a déjà été confronté et où il connaît le risque.

La peur liée à un danger inconnu
 
  C’est comme par exemple lorsque votre enfant se retrouve devant un grand animal, comme un éléphant dans un zoo. Instinctivement, il va avoir tendance à se cacher. Ensuite s’il est curieux ou si vous lui montrez qu’il n’y a pas de risque, cette peur va partir ou tout du moins, avoir une peur raisonnable vis-à-vis de la situation.
   L’autre situation courante, c’est le premier jour d’école. Au début, il est comptant d’y aller et puis quand vous lui dîtes au revoir souvent les pleurs arrivent. Vous lui expliquez que vous devez partir et que vous allez venir le chercher le soir. Lorsque vous partez, vous regardez par la fenêtre et vous voyez que la maîtresse et les autres enfants le rassure. Cette expérience est bonne pour votre enfant ainsi il apprend à appréhender ce qui est dangereux et ce qui ne l’est pas.

La peur de l’abandon
   C’est la peur la plus terrible pour votre enfant. Cette peur, vous pouvez la générer sans vous en rendre compte. Exemple : un retard à la garderie pour venir le chercher. Un simple retard peut lui créer une peur de l’abandon.
   Cette peur peut apparaître dans plein d’autres situations :
     – un divorce même s’il n’a pas lieu : vous vous disputez, votre enfant pense que c’est de sa faute donc il a peur que l’un des deux parents partent
     – vous fâchez votre enfant et comme beaucoup de parents vous lui dites « si tu n’arrêtes pas, la police va venir pour te chercher… » ou équivalent.
      – le décès d’un proche. Ce n’est pas forcément le papi ou la mami ce peut être une connaissance ou tout simplement votre animal de compagnie
      – le départ d’un copain de l’école.
    Ce type de peur n’est pas forcément perçu par les parents donc ne culpabilisez pas si ça vous arrive.

La peur irrationnelle
   
C’est cette peur qui peut se transformer en phobie. C’est la peur de quelque-chose qui n’est pas forcément dangereux ou tout du moins que la plupart des enfants gèrent facilement. Ce type de peur peut aller de la simple émotion (le visage qui devient rouge) jusqu’à la crise panique où la réaction devient irrationnelle (sauter sur une chaise tout en hurlant à la vue d’une souris), la fameuse phobie.

Les types de phobies

   Quand on est adulte, il existe à peu près 500 phobies de recensées qui vont des plus connues, au plus étonnantes en passant par les superstitions.

   Pour les enfants la liste est beaucoup plus petite mais les conséquences peuvent être tout aussi bloquantes.

   Voilà les phobies les plus courantes avec les enfants :
          – la peur du noir
          –
la peur de l’école
          –
la peur des clowns, du Père-Noël, des monstres
          –
la peur de l’eau, de l’orage…
          –
la peur de l’échec scolaire
          –

En quoi l’hypnose peut aider votre enfant sur les phobies ?

   C’est simple à comprendre, la phobie qu’a votre enfant est directement générée par son inconscient ce qui rend d’un oeil externe totalement irrationnel sa réaction.

   J’utilise l’hypnose pour « rééduquer » l’inconscient donc il est assez simple de faire passer une phobie grâce de à l’hypnose. En général en 1 ou 2 séances, sa phobie est définitivement supprimée.

Vous voulez débarrasser votre enfant de ses phobies ?

   Appelez-moi pour prendre rendez-vous. Je travaillerai avec votre enfant pour qu’il soit définitivement libéré de ce problème.
L’hypnose apporte de l’aide dans plein d’autres situations je vous invite à parcourir mon site pour les découvrir.